Genève – Montréal (via Zurich) avec Swiss en First (vidéo)

Tout à commencé quand nous cherchions une destination de vacances pour cet été. Nous étions au mois de février, proche de la Saint-Valentin, qui est l’une des périodes les plus propices à la réservation de billets d’avions premiums grâce aux offres pour cette fête. Nous avons alors pu réserver 2 billets en First Class avec Swiss pour Montréal, grâce aux offres Duo.

 

J’étais vraiment impatient de vivre l’expérience de la First de Swiss, qui est très réputée dans les airs, et beaucoup moins au sol. Alors, comment es ce que ça c’est passé?

 

<La vidéo est en bas de l’article>

 

Le check-in s’est bien entendu fait au guichet First de l’aéroport de Genève. Il y avait 2 guichets, tout deux occupés, mais cela n’a pris qu’une minute avant que se soit notre tour. L’enregistrement a été rapide et efficace.

 

Le contrôle de sécurité se fait via la file prioritaire, la même que pour les passagers de Business Class. Heureusement, il n’y avait que peu de monde et nous sommes passés en quelques minutes.

 

Nous nous sommes immédiatement rendu au salon Swiss First. A l’entrée, après avoir vu nos billets Genève – Zurich en Business (il n’y a pas de First Class sur les vols Swiss en Europe), l’employée a demandé si nous cherchions le salon Business. Elle a immédiatement après vu les billets Zurich – Montréal et s’est rétractée. Elle a gardé nos billets et nous a informé que l’on viendrait nous chercher lors ce que l’avion serait prêt à embarquer.

 

L’entrée du salon Swiss First Class à Genève.

 

Le salon est divisé en deux pièces. La première, la plus grande, a un coin canapés, des tables pour la restauration (ou l’on peut soit se servir au buffet, soit commander à la carte), des postes de travail avec ordinateurs, ainsi que le buffet.

 

Un coin canapés dans le salon Swiss First à Genève.

 

Les tables pour la restauration au salon Swiss First de Genève.

 

Le buffet au salon Swiss First de Genève.

 

Le buffet au salon Swiss First de Genève.

 

La deuxième pièce, plus petite, a uniquement un coin canapés.

 

Un coin canapés dans le salon Swiss First à Genève.

 

Dans un premier temps, nous nous sommes installés à une table pour prendre le petit-déjeuner. Nous avons décidés de commander à la carte.

 

Mon ami a commandé des oeufs brouillés et du saumon alors que moi, un panier de viennoiseries. Le saumon et les oeufs étaient quelconques, et moi j’aurais préféré que l’on me serve mes viennoiseries dans un panier avec une assiette vide devant moi, plutôt que de tout mettre dans l’assiette.

 

Des oeufs brouillés et du saumon servis au salon Swiss First de Genève.

 

Un panier de viennoiseries servis au salon Swiss First de Genève.

 

Après manger, nous nous sommes installés dans les canapés de la plus petite pièce, qui était alors vide. Au total, nous étions 4 passagers dans le salon, il y avait donc bien assez de place et l’endroit était calme. Nous nous sommes quand même installés dans l’autre pièce, la pensant encore plus calme puisqu’elle était vide, mais on entendait une porte (en dehors du salon) qui grinçait chaque quelques secondes, ce n’était donc pas très agréable.

 

Dans l’ensemble, le salon est un endroit calme et agréable pour se reposer et manger quelque chose avant son vol. La qualité de la nourriture et comment elle est servie peut cependant être améliorée. Le grand inconvénient est que le salon ne dispose pas de ses propres toilettes, il faut donc sortir et marcher un bout, avant de rejoindre les toilettes publiques de l’aéroport.

 

Peut après l’heure prévue du début de l’embarquement, 2 employées sont venu chercher 4 passagers. L’une d’entre elle s’occupait de mon ami et moi, et l’autre, des 2 autres passagers. Elle nous a escorté sur l’étage des salons, jusqu’à un ascenseur, qui nous a descendu jusqu’au tarmac, ou 2 Mercedes nous attendaient. Mon ami et moi avions notre voiture juste pour nous, qui nous a emmené jusqu’à l’avion, un A330, chose rare sur un vol Genève – Zurich.

 

Transfer en Mercedes « Swiss First » jusqu’à notre avion, à l’aéroport de Genève.

 

Arrivés aux pieds de l’avion, un bus de passagers avait déjà embarqué. Le second, attendait, les portes fermées, que nous ayons finis nos photos souvenir et que nous soyons montés à bord, avant de laisser débarquer les passagers.

 

Nous sommes montés à bord de l’A330, et nous nous sommes installés au siège 1G et 2G, des sièges First Class, mais sur ce vol c’est considéré comme une Business Class. Attention, cela veut dire que n’importe quel passager de Business Class peut les réserver. En voyant que c’était cet appareil, j’ai du appeler Swiss pour qu’ils nous réservent ces sièges car je ne pouvais pas les sélectionner moi-même sur le site.

 

Nos sièges était donc des sièges de First Class, offrant tout le confort associé, mais évidement, sur un vol aussi court, pas vraiment le temps d’en profiter… La configuration était en 1-2-1, avec seulement 2 rangées de sièges. Puisque nous avons eu les même sièges sur le vol suivant (long-courrier), je reviendrais plus en détail sur leur confort à ce moment là.

 

Mon siège à bord de l’A330 de Swiss, qui m’a emmené de Genève à Zurich. Officiellement, c’est un siège de Business Class, bien qu’en réalité, se soit un siège de First.

 

Durant le vol, on nous a servi un petit snack, qui consistait en 3 petites verrines froides, et bien sure, j’ai demandé une petite coupe de champagne pour aller avec.

 

 

La vue de l’autre côté de l’appareil, sur les Alpes, était très belle.

 

La vue sur les Alpes depuis mon vol Genève – Zurich avec Swiss.

 

Arrivés à Zurich, nous nous sommes immédiatement rendu au salon Swiss First du terminal principal. Celui-ci, contrairement à celui situé aux porte E (là ou partent les long-courriers), n’a pas été rénové récemment. Le but était donc d’y boire quelque chose rapidement, afin d’y faire un petit tour, avant de se faire emmener à l’autre salon. En arrivant, nous avons demandé un transfert en voiture jusqu’à l’autre salon, ce qui a été facilement arrangé et à l’heure que nous souhaitions.

 

L’entrée du salon Swiss First du terminal principal de l’aéroport de Zurich.

 

Le salon était divisé en 2 pièces principales, la première avait le bar, ainsi que des tables de restauration.

 

Le bar et le coin pour manger du salon Swiss First dans le terminal principal de l’aéroport de Zurich.

 

Dans la seconde pièce, il y avait une toute la partie avec les canapés pour s’assoir. Tout au long du salon, il y avait de grandes fenêtres donnant sur le tarmac de l’aéroport.

 

La partie canapés du salon Swiss First du terminal principal de l’aéroport de Zurich.

 

Il y a des fenêtre donnant sur le tarmac, tout le long du salon Swiss First du terminal principal de l’aéroport de Zurich.

 

C’est également dans la deuxième pièce que se trouvait le buffet, offrant toutes sortes de nourriture. Je n’ai cependant rien gouté vu tout ce que j’avais déjà mangé et tout ce que j’allais encore manger.

 

Le buffet du salon Swiss First dans le terminal principal de l’aéroport de Zurich.

 

Le buffet du salon Swiss First dans le terminal principal de l’aéroport de Zurich.

 

Le buffet du salon Swiss First dans le terminal principal de l’aéroport de Zurich.

 

Le buffet du salon Swiss First dans le terminal principal de l’aéroport de Zurich.

 

Le salon disposait également de toilettes, douches, et chambres de jour. Une porte permettait également un accès au salon Business Class et plus particulièrement à sa zone fumeurs, ou il y a le plus long bar au monde.

 

Dés que nous nous sommes rendu à l’accueil pour notre transfert, une employée nous a accompagné par l’ascenseur, jusqu’au tarmac, ou nous avons passés les douanes avant d’embarquer dans un mini-van Mercedes, qui nous a conduit, via un tunnel, au terminal E. Depuis le tarmac, un ascenseur nous a emmené jusqu’à l’accueil du salon.

 

A l’intérieur du mini-van qui nous a emmené d’un salon Swiss First à l’autre, à l’aéroport de Zurich.

 

En arrivant au salon, après nous avoir enregistrés, une hôtesses nous a fait une petite visite des lieux.

 

Le salon comporte une une grande pièce, avec un grand bar comme pièce centrale, un petit bar à champagne, une grande cave à vins, ainsi que quelques banquettes avec des tables pour s’assoir.

 

Le bar du salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

La cave à vins du salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

Le coin bar du salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

Derrière cette première pièce, il y a la salle à manger, composée de plusieurs tables de style restaurant, avec une vue sur une partie du tarmac.

 

La partie restauration du salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

De l’autre côté du bar, un couloir longe la longue terrasse réservée aux passagers de First Class, tout au long duquel se trouve de petits salons privatifs, avec un meuble télé, 1 canapé, 2 fauteuils et une petite table. Tout au bout de ce couloir se trouve une salle de réunion. Une longue vue est également mise à disposition, que se soit pour l’utiliser à l’intérieur ou sur la terrasse.

 

Ce couloir offre des zones de repos privatifs dans le salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

Un petit salon privatif au salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

Chaque salon privatif offre un large choix de connectiques au salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

Une salle de réunion au salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

La terrasse du salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

Une longue-vue est à disposition au salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

Le salon a également ses propres toilettes et douches. Tout au long de mon attente dans le salon, des employés sont passés, m’offrant divers snacks, boissons et pour s’assurer que nous ne manquions de rien. Il n’y a cependant pas d’accès rapide à une zone fumeurs.

 

Les toilettes du salon Swiss First, au terminal E de l’aéroport de Zurich.

 

En quittant le salon, nous avons marché jusqu’à la porte d’embarquement, ou nous avons pu embarquer sans attendre.

 

En montant à bord, nous avons été accueillis à la porte de l’appareil, et dirigés vers la First Class. En arrivant à nos sièges (j’étais en 2K et mon ami en 1K), nous avons trouvés un petit plateau, posé sur l’ottoman, et sur lequel se trouvait une couverture, des pantoufles, ainsi qu’une trousse de toilette, composée, entre autre, de produits de luxe La Prairie. Quelques instants plus tard, le steward s’occupant de nous, nous a proposé un pyjama pour le vol. Il s’agit d’un pyjama haute gamme de la marque Suisse Zimmerly. Il a également récupéré le ceintre (fournis à nos siège) sur lequel j’avais suspendu ma jaquette.

 

Une couverture, des pantoufles et une trousse de toilette m’attendaient à mon siège en embarquant à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Un pyjama m’a rapidement été emmené après l’embarquement à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Ma trousse de toilette à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Ma trousse de toilette à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

On nous a très rapidement servi à boire, du champagne pour moi, et des cacahuètes, afin de nous faire patienter jusqu’au décollage.

 

Boisson de bienvenue à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Toujours avant le décollage, on nous a emmené le menu et pris notre commande pour le plat principal, on nous a également offert un bon pour 50mb d’internet à utiliser durant le vol.

 

Un bon de 50mb pour l’utilisation d’internet à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Pour ceux que ça intéresse, voici le menu:

 

Le menu à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Le menu à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Le menu à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Le menu à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Le menu à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Après le décollage, nous avons profité des jolies vues sur l’aéroport de Zurich et sur la campagne Suisse.

 

Une vue de l’aéroport de Zurich, juste après le décollage.

 

Une vue sur l’aéroport de Zurich, juste après le décollage.

 

Une vue sur la campagne Suisse, juste après le décollage de Zurich.

 

Mon siège était un siège standard de Swiss en First Class (2K).

 

Mon siège (2K), à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Mon siège (2K), à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Déjà confortable en position assise, il avait de nombreuses options de réglages. Sur la console à ma droite, il y avait 4 boutons de réglages de base; la position de base (pour le décollage et l’atterrissage), une position pour manger (qui avance le siège vers la table à manger (la table se déplie de sous la console), une position relaxe, et la position lit.

 

Le boutons de contrôle de base pour mon siège à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Sous le cache situé juste à côté, il y avait une télécommande, permettant d’ajuster chaque partie du siège et qui inclut le réglage de la fermeté du siège mais également la fonction massage.

 

La télécommande permettait de régler toutes les parties du siège, y-compris la fermeté et la fonction massages, à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Dans le même compartiment, on trouvait la télécommande pour le système de divertissement, la prise pour le casque, mais également plusieurs connectiques, dont une prise USB, ainsi que la place pour ranger le casque et quelques petits effets personnels.

 

La télécommande pour le système de divertissement est cachée dans un compartiment qui se ferme, à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Quelques connectiques à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Mon casque et la télécommande pour le système de divertissement à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Près de ce compartiment, on trouve une lampe avec l’intensité réglable selon son humeur.

 

Une élégante lampe réglable en intensité à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

De l’autre côté de mon siège, vers ma tête, il y avait le bouton pour sortir et rentrer le petit cache privatif, qui nous isole un peu et nous permet d’avoir un peu plus d’intimité. Désolé mais je ne l’ai pas photographié.

 

En face de mon siège, il y avait l’écran du système de divertissement, ainsi qu’un ottoman. A côté de celui-ci, des boutons permettent de l’avancer ou de le reculer, principalement pour si on a un invité qui vient manger avec nous.

 

L’écran du système de divertissement et devant lui, l’ottoman, à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Je dois dire que mon siège était particulièrement confortable. Si je le compare au siège que j’ai eu lors de mon dernier voyage en First Class, en First Appartment à bord de l’A380 d’Etihad (élue meilleur First Class au monde), j’ai trouvé ce siège bien plus confortable. Le siège d’Etihad est plus impressionnant du fait de la taille de la cabine, mais Swiss gagne sur le confort. Il est cependant moins privatif que celui d’Etihad, qui est une vraie cabine, mais assez pour se reposer sans voir ses voisins.

 

Le système de divertissement fonctionne bien, l’écran est de bonne qualité, cependant, le choix des films est un peu léger et j’ai eu de la peine à trouver mon bonheur.

 

Une fois à l’altitude de croisière, le steward est venu déplier la table et me servir l’apéritif de mon choix (du champagne), accompagné d’un amuse-bouche au poisson.

 

La table sort de l’accoudoir à côté de mon siège à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Un petit apéritif à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Un amuse-bouche au poisson à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Ensuite, la table a été mise et le pain emmené. Le pain est particulier puisqu’il y a 3 types de pains différents en un morceau.

 

La table a été mise à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Le pain; 3 pains différents en 1 morceau, à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Pour l’entrée, un charriot est emmené et l’on choisit ce que l’on veut. Pour moi, c’était un peu de saumon Balik et un peu de ragout de homard.

 

Les entrées sont présentées sur un charriot à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Du saumon Balik et du ragout de homard en entrée à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Pour le plat principal, j’avais choisit le suprême de poulet.

 

Un suprême de poulet en plat principal à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Le steward est passé avec le chariot des fromages mais je n’en ai pas pris.

 

Le charriot de fromages à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Une mousse au chocolat blanc et framboises en dessert, puis quelques chocolats.

 

Une mousse au chocolat blanc et framboises en dessert à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Quelques chocolats à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Je dois dire que le repas entier était excellent. Après celui-ci, j’ai demandé que l’on prépare mon lit pendant que je me change dans mon pyjama. Les toilettes ont une banquette qui se descend afin de pouvoir s’assoir. Il y a également quelques produits de beautés disponibles dans les toilettes.

 

Une banquette se descend afin de pouvoir se changer facilement dans les toilettes à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Quelques produits de beautés dans les toilettes à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Mon lit a été fait pendant que je me changeait à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Le lit était très confortable, surtout grâce au sur-matelas qu’ils mettent sur le siège. J’ai encore regardé un peu la télévision avant de m’endormir.

 

Le lit es tout aussi confortable pour regarder la télé à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

En me réveillant, j’ai demandé que mon lit soit défait pendant que je me change. Peu après, il était l’heure du snack avant l’atterrissage. Aucune des options ne me plaisait (je suis difficile), ils m’ont donc proposé le menu de la Business, qui ne me plaisait pas non-plus, ils m’ont donc trouvé une glace (j’en ai demandé une deuxième après), qu’ils ont accompagnés des chocolats Swiss que j’ai dit que j’aimais (ils nous en ont donnés 50 à emporter).

 

Une glace et des chocolats Swiss à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

C’est juste avant l’atterrissage que j’ai remarqué que mon siège était le seul à avoir une aération réglable individuelle. Si je l’avais vu avant je m’en serais servis.

 

Le siège 2K est le seul à avoir une aération individuelle à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

Nous avons fait une descente le long du St-Laurent et avons atterris.

 

La vue lors de notre descente sur Montréal à bord de l’A330 de Swiss, qui m’emmenait de Zurich à Montréal en First Class.

 

En descendant de l’avion, aucune escorte ne nous attendait. Nous avons marché dans l’aéroport jusqu’au contrôles douaniers, qui étaient mal indiqués, on s’est mis dans la mauvaise file ou une employée d’Air France nous a mal parlé (quelle surprise). Nous sommes allé dans la bonne file et 5 minutes plus tard nous étions au Canada.

 

Nos bagages ont été livrés très rapidement et nous avons pu quitter l’aéroport.

 

En conclusion; le service et le confort à bord étaient incroyable, ma meilleur expérience en First Class. Les détails ont vraiment fait la différence! Au sol; il y a des moments très bien, et des moments ou personne ne s’occupe de nous. On s’est occupé de nous une fois au salon à Genève et jusqu’à la sortie du deuxième salon à Zurich, puis plus rien. Il y a clairement des opportunités au sol. Mais l’expérience globale était géniale et vaut chaque centime que nous avons payés. Après ce vol, je suis convaincu que je re-volerais avec Swiss en First!